IADYS lève 1.570 million d’euros et accélère son développement.

Roquefort-la-Bédoule, le 28 juin 2021 – IADYS, start-up spécialisée dans l’intelligence artificielle et la robotique au service de l’environnement installée à Roquefort-la-Bédoule, concrétise une levée de fonds de 1.570 million d’euros. Créée en 2016 par Nicolas Carlési, IADYS – pour Interactive Autonomous Dynamic Systems – conçoit, développe et commercialise des innovations à la croisée de l’intelligence artificielle et de la robotique. IADYS est surtout connue pour son robot, le Jellyfishbot, qui offre des solutions efficaces et flexibles pour la dépollution de zones aquatiques. 

Capable de ramasser les déchets et les hydrocarbures à la surface de l’eau, le Jellyfishbot a déjà séduit les ports de plaisance de Cassis, Cannes, Saint-Tropez, Marseille, Ajaccio, Calvi, La Turballe et Cherbourg, mais aussi des ports de commerce comme le grand Port Maritime du Havre et des chantiers navals comme les Chantiers de L’Atlantique à Saint-Nazaire ou MB92 de La Ciotat. Le robot a également été adopté par des sociétés privées spécialisées dans la collecte des déchets comme la SMA à Monaco ou Dronaquatech à Dunkerque, et par des sociétés spécialisées dans la dépollution de sites industriels comme Serpol ou TAPIR. Plus récemment, des instituts de recherche en France et à l’étranger ont fait le choix de s’équiper et différents golfs et bases de loisir ont montré leur vif intérêt pour le robot, afin d’entretenir leurs plans d’eau. 

Très rapidement après sa création, l’entreprise a dessiné son développement international via un réseau de distribution notamment à Singapour, au Japon, en Norvège et au Royaume-Uni. Des discussions sont en cours avec des distributeurs en Afrique du Nord, en Australie et Nouvelle-Zélande et aux États-Unis. 

“Cette levée de fonds va nous permettre de monter en puissance et d’accompagner le lancement de la version autonome du Jellyfishbot en juillet 2021. Cette nouvelle version du robot peut naviguer et travailler en toute autonomie sous le contrôle d’un opérateur, qui peut de ce fait, en superviser plusieurs simultanément. Elle permet d’adresser de nouveaux marchés, notamment dans le secteur industriel où la productivité et la sécurité des personnes sont primordiales. Les fonds vont également nous permettre de poursuivre les développements du Jellyfishbot pour en faire un véritable couteau suisse dédié à l’entretien, la surveillance, la dépollution et la préservation des plans d’eau. L’idée est de proposer une solution polyvalente et modulaire capable non seulement de collecter les déchets et les pollutions à la surface de l’eau de façon autonome et sécurisée, mais aussi de surveiller l’état du plan d’eau et des infrastructures en collectant des données en continu (ex. : qualité de l’eau, bathymétrie, etc.). Enfin, la levée de fonds va nous donner des moyens pour amplifier notre présence sur le marché français et accélérer notre développement commercial à l’international, notamment en Europe, en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient.” explique Nicolas Carlési, le fondateur et dirigeant de IADYS.

Le succès de cette levée de fonds revient en grande partie aux investisseurs qui ont accordé leur confiance à IADYS et ont décidé d’investir dans la société :

  • le fonds régional Région Sud Investissement, conseillé par Turenne Groupe,
  • le fonds Aviva Impact Investing France, géré par INCO Ventures,
  • le fonds France Active Investissement,
  • le fonds Sud Mer Invest dédié à la croissance bleue – conseillé par Go Capital,
  • et les business angels d’Angels’ Bay Invest.

La société a également sollicité un prêt auprès de BPI France, et s’est fait accompagner par le cabinet IODA Consulting pour la mise en place de la levée de fonds.

“Nous sommes très heureux d’avoir investi dans la société IADYS, car cette participation s’inscrit parfaitement dans la stratégie de financement de RSI, à savoir favoriser la transition énergétique et environnementale. Start-up innovante, elle coche toutes les cases pour se développer sur notre territoire et à l’international : équipe solide et compétente, pipe commercial validé et premières ventes, facilité de l’industrialisation, avec en plus une forte barrière à l’entrée. L’évolution de sa R&D sera un atout supplémentaire dans les années à venir.” précise Pierre Joubert, Directeur Général de Région Sud Investissement.

“IADYS est une société régionale à fort potentiel qui apporte grâce à sa technologie une solution simple et efficace contre la pollution en milieu marin. Déjà présente dans les ports emblématiques de la région (Marseille, Cassis, Saint-Tropez et Cannes), nous estimons que cette société d’Impact a tout pour devenir une référence en matière de solution robotique pour l’environnement marin.” témoigne Alex Gerbaud, Directeur d’investissement de Turenne Groupe.

“INCO Ventures est heureux d’accompagner IADYS, via son fonds Aviva Impact Investing France. La solution développée par la société, portée par une équipe dynamique et engagée, lui permet d’avoir un très fort impact environnemental. Ses perspectives de déploiement aussi multiples que prometteuses nous ont convaincus d’investir dans le projet.” partage Jean-Michel Lécuyer, Directeur Général d’INCO Ventures.

“France Active est très fière d’accompagner IADYS, société engagée dans la protection de l’environnement via la dépollution des espaces aquatiques. Outre l’impact environnemental indéniable du projet, son ancrage territorial, le dynamisme et les compétences de son équipe ainsi que les performances du Jellyfishbot nous ont convaincus de participer à la levée de fonds pour aider la société à réaliser ses fortes ambitions.” déclare Pierre-René  Lemas, Président de France Active.

“Nous sommes heureux d’accompagner IADYS dans le cadre du 1er investissement de notre fonds Sud Mer Invest filiale du Crédit Maritime Méditerranée groupe Banque Populaire du Sud. Nous avons à  coeur, au Crédit Maritime Méditerranée, d’accompagner les filières liées à l’économie bleue sur des projets durables et acteurs de la transition écologique comme le fait IADYS à travers ses innovations. Nous avons été convaincus par l’équipe et ne doutons pas de la réussite de leur entreprise.” indique Gilles Mesa, Président du fonds SUD MER INVEST.

“IADYS est une jeune société prometteuse qui apporte une solution à la gestion et à l’entretien des plans d’eau, qui représentent un enjeu environnemental majeur. Portée par un dirigeant visionnaire et une technologie avancée, l’équipe de IADYS a le potentiel de déployer son offre sur le marché européen et mondial. Ces perspectives ont convaincu les membres d’Angels’ Bay Invest de participer au financement de la société.” confie Michel Bernasconi, Président d’Angels’ Bay Invest.

“C’est une très grande fierté pour notre cabinet d’accompagner IADYS depuis sa création, et d’être aux côtés des fondateurs de la société pour la concrétisation de cette étape décisive. Nous sommes convaincus que l’alliance d’investisseurs engagés et de la passion et des compétences de l’équipe permettront au Jellyfishbot de conquérir le monde et de réduire la quantité de déchets polluant nos océans !” explique Florent Boyer, associé chez IODA Consulting.

Par ailleurs, le projet SEA-NET proposé par IADYS, est lauréat de la vague 5 du concours i-Nov. Ce projet soutenu dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) opéré par l’ADEME bénéficiera d’une aide d’état de 325 000 euros qui viendront s’ajouter à la levée de fonds.

L’entreprise, qui compte aujourd’hui neuf personnes, prévoit de recruter dix personnes d’ici un an.

2 réactions sur “ IADYS lève 1.570 million d’euros et accélère son développement. ”

  1. Curtaud Elisabeth Réponse

    Les particuliers peuvent ils investir dans votre société ?

    • pthevenot Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Pour le moment ce n’est pas dans nos projets, mais merci de l’intérêt que vous portez à notre entreprise 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.